Vivre et travailler autrement : Interview

Interview de Jean-Yves FROMONOT

Centre de Formation au secteur bio Ferme de Sainte-Marthe et BioTourism
Interview parue dans le livre "Ensemble sauvons notre planète"

 

Q. Pouvez-vous nous résumer le parcours qui vous a conduit dans cette voie ?

Biodiversité naturelle Ecologiste et explorateur du sens de la vie depuis mon enfance, je me suis néanmoins conformé aux attentes de ma civilisation. Diplômé d’une « Business School Européenne » je travaille par vocation comme DRH dans deux grands groupes internationaux. Début 1990 le R de Direction des Relations Humaines devient Ressources ; je m’aperçois que ce n’est plus le même métier ; en 1995 je m’oriente vers le travail à temps partagé et le secteur bio. Progressivement je réalise l’harmonie entre mes aspirations et ma vie professionnelle. Je mets au point la méthode du RêveRacine tout en collaborant avec Philippe Desbrosses afin de développer la formation dans le secteur bio et la promotion de la biodiversité. BioTourism est créé afin de promouvoir le bio par le tourisme et la formation.

 

Q. Quel sont les buts des formations que vous assurez ?

La prise de conscience écologique est faite - tout le monde en parle - , mais c’est tellement difficile de modifier l’éducation et les habitudes acquises depuis l’enfance que la majorité d’entre nous fait semblant. BioTourism est une façon de découvrir concrètement que cela est possible . C’est à la fois

  • des séjours de détente en individuel ou en groupe où l’on rencontre des personnes qui vivent autrement sans se couper des relations culturelles, sociales et économiques du monde actuel
  • des formations pour mettre en route tout de suite ses aspirations profondes, ce que nous appelons Le Rêve Racine.
  • des formations pour apprendre à cuisiner et manger autrement. On découvre une cuisine attrayante, colorée, savoureuse, équilibrée et… peu onéreuse. C’est aussi le plaisir de manger et de partager dans une atmosphère joyeuse et conviviale.

 

Q. Qu’entendez vous par ce terme poétique de Rêve Racine ?

Apprendre à communiquer Depuis que nous sommes enfants nous consacrons tout notre temps et notre énergie à nous conformer à ce que les autres attendent de nous, oubliant ainsi de vivre « ce à quoi cela aspire au plus profond de nous même » . Curieusement nous découvrons que si nous osons démarrer un changement, le monde autour de nous évolue et notre Rêve Racine commence à se réaliser.

 

Q. Concrètement, qu’entendez-vous par « vivre et travailler autrement » Quelle est la première et plus puissante habitude comportementale de chacun d’entre nous ?

Manger ! C’est la 1ere chose à changer car c’est concret. Manger Autrement est la clé, car manger est notre 1er besoin qui oriente nos autres besoins ; mangez autrement et vous vous retrouvez à vivre et travailler autrement. Nos besoins deviennent différents de ceux de la civilisation de consommation qui nous entoure. Il n’y a pas un modèle type de Vivre et Travailler Autrement, car cela serait remplacer un système par un autre. Vivre et travailler Autrement c’est découvrir la biodiversité de la vie, c’est découvrir l’aventure de la différence, c’est l’apprentissage du juste milieu.

 

Q. Avez vous une méthode pour Vivre et travailler Autrement?

Pendant nos formations individuelles ou en groupe nous commençons par manger bio ! Puis l’on travaille sur les domaines suivants :

  • Identifier son environnement social-économique,
  • Rechercher le sens de sa vie,
  • Transformer celui-ci en activité professionnelle,
  • Apprendre à communiquer et créer son réseau
  • Rechercher des supports juridiques possibles

Le mode d’action choisi est le même que celui de la nature. Observez celle-ci : tout ce qui pousse lentement dure longtemps et est plus solide, plus nourrissant. Nous étudions comment appliquer cette loi aux activités humaines. C’est lent, cependant la réussite dans le temps est garantie.

 

Q. Quelles conditions exige la reconversion dans le tourisme bio que vous promouvez ? Cela nécessite-t-il beaucoup de fonds ?

Il suffit de connaître ce qu’est le bio, notre stage de 45 jours est fait pour cela . Ensuite vous avez le choix de la méthode, « capitalistique » si vous avez des fonds ou « naturelle » si vous n’en avez pas ; cependant même avec de l’argent c’est plus sûr à long terme de se hâter lentement.

 

Q. Comment voyez-vous l’avenir ?

 Vivre autrement Nous allons encore, pendant 5 à 10 ans, faire semblant de croire que la croissance et la technique vont résoudre toutes les difficultés environnementales. Puis on va vraiment comprendre que seule la modification de notre mode de vie peut prévenir et solutionner la disparition de la faune, la flore, l’eau, l’air, et la biodiversité. Heureusement les premières expériences montrent que si on l’aide, la nature est plus rapide à se restaurer que nous en avons mis de temps à la polluer. Autre raison d’espérer : de plus en plus de personnes cherchent à donner à leur vie un autre sens que produire et consommer. Et de plus en plus de gens montrent comment faire. Cela va créer un effet d’entraînement : plus le nombre augmente, plus la vitesse du changement s’accélère. Pour en savoir plus :
02.54.36.13.91
jyfromonot@wanadoo.fr
www.intelligenceverte.org
www.biotourism.com