L'agriculture biologique

 

Qu'entend-on par "Agriculture Biologique" ?

L'agriculture biologique, c'est une façon de cultiver qui observe une charte stricte et précise. On la reconnaît grâce aux logos biologiques attachés aux produits.

Les produits issus de cette agriculture sont appelés "produits bio" ou "produits naturels". Selon les chartes, ils sont plus ou moins exempts de produits chimiques de synthèse et d'OGM.

L'agriculture biologique se veut une agriculture non polluante et tente de se rapprocher d'une agriculture dite fermière.

En effet, les opportunistes du bio l'ont bien compris : nous trouvons aujourd'hui du bio industriel. Même si cette agriculture semble un peu moins polluante et donne des produits plus sains, c'est une méthode qui ne convient pas à de nombreux d'entre nous car elle oublie un facteur clé : l'élément humain.

Les vraies valeurs de l'agriculture biologique

Si l'on questionne autour de soi, on constate que l'agriculture biologique, c'est plus qu'une méthode de production bio.

Cultiver bio, dans un sens plus large, c'est aussi redonner un sens éthique à la production. C'est cultiver plus sainement, plus localement, en respectant les saisons, en privilégiant les circuits courts et en rémunérant correctement le maraîcher.

Cette méthode de production permet de consommer des légumes frais et bio, bons pour la santé et pour l'environnement, comme ceux proposés par la ferme de Sainte Marthe.

Les métiers de l'agriculture biologique

L'agriculture biologique est en plein essor et les métiers y afférents sont nombreux, tant dans la production que dans la distribution, la restauration, le tourisme, l'éducation, etc.

La formation en agriculture biologique et filières aide à trouver un emploi et/ou développer une activité dans le secteur bio.

En savoir plus sur la règlementation de l'agriculture biologique

Les labels de l'agriculture biologique

Label agriculture biologique
Logo Agriculture Biologique
Logo biologique européen
Logo biologique européen

Le mot « bio » est un label défini par le ministère de l’agriculture français puis par la communauté européenne. Il signifie que les produits que nous mangeons ou utilisons ne contiennent aucun élément chimique de synthèse fabriqué par l’homme.

Les produits bio sont cultivés, fabriqués de manière naturelle ; l’intervention de l’homme est une collaboration avec la nature dans la combinaison des éléments de celle-ci (engrais vert - rotations - plantes compagnes - ennemis naturels des parasites - ...).

Le ministère de l’agriculture a défini une norme avec un logo « AB » qui veut dire qu’un produit bio ne contient pas d’éléments chimiques de synthèse. La "tolérance" de 5 % concerne des ingrédients comme le sel marin qui ne sont pas issus de l’agriculture biologique mais sont des produits naturels sans produits chimiques de synthèse rajoutés par l’homme.

Par extension et sympathie, le bio devient un système de valeurs respectueux de la nature, de la santé et socialement responsable. L’agriculture biologique est dite économe, autonome et non polluante. L’agriculture bio correspond en tout point aux critères de développement durable « sustainable development » que mettent au point des scientifiques et économistes.